Cameroun – Carnet noir: Le Cardinal Christian Tumi est mort

L’Archevêque Émérite de Douala est décédé ce 3 avril 2021 à l’âge de 91 ans des suites de maladie à la clinique Idimed à Douala, après une semaine de maladie

Le cardinal Christian Tumi n’est plus. La triste nouvelle qui a fuité sous forme de rumeur vers 2 heures, a été officialisée ce samedi matin au cours d’une messe de Pâques à la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul par Monseigneur Samuel Kleda, l’Archevêque métropolitain de Douala. Selon des sources crédibles, le Cardinal Christian Tumi avait été admis il y a quelques semaines dans un état très critique à la polyclinique IDIMED à Douala où il a rendu l’âme.

Sur la toile, plusieurs leaders de notre pays rendent hommage à un homme qui a bien donné à la société camerounaise.

« Le décès du Cardinal Christian Tumi survient au moment où le Cameroun avait le plus besoin de lui, Il a su graver son nom en lettres d’or dans l’histoire de notre pays. Que son âme repose désormais en paix. Mes Sincères Condoléances à toute la communauté chrétienne », a posté sur sa page Facebook, Nourane Foster, députée du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn).

« Quelle grâce que de sommeiller dans la mort avec Jésus dans le tombeau. Uni à jamais au Seigneur dans sa Pâques éternelle. Christian Cardinal Tumi.  Le dernier ouvrage de sa propre main est disponible à la librairie Baba Simon à la cathédrale de Douala », a écrit l’abbé Etienne Bakaba, prêtre de l’archidiocèse de Douala, par ailleurs directeur de rédaction au journal catholique l’Effort camerounais.

L’Archevêques émérite de Douala depuis 2009, décède à l’âge de 91 ans. Il était venu au monde précisément le 15 octobre 1930 à Kikaikelaki, un village de Kumbo dans la région du Nord-Ouest.

LIRE  Elections régionales 2020 Cameroun: dotation financière spéciale de Son Excellence Paul Biya aux chefs traditionnels

Dans un portait que lui a consacré Culture Ebene, l’on apprend qu’après avoir été ordonné prêtre le 17 avril 1966 pour le diocèse de Buéa, Christian Wiyghan Tumi était allé poursuivre sa formation en sciences de l’éducation au Nigéria puis à Londres (Grande-Bretagne), en théologie à l’Institut catholique de Lyon (France) où il obtient une licence et en philosophie à l’Université de Fribourg (Suisse) où il obtient un doctorat. De retour au Cameroun, il est nommé recteur du grand séminaire régional de Bambui dans l’archidiocèse de Bamenda…

Il est nommé évêque de Yagoua et consacré le 6 janvier 1980 par le pape Jean-Paul II en personne. Le 19 novembre 1982, il devient archevêque coadjuteur de Garoua, diocèse dont il devient archevêque le 17 mars 1984. Enfin, il devient archevêque de Douala le 31 août 1991, jusqu’à sa retraite.

Theophile Socgnia

Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *