Cameroun – Premières élections régionales de l’histoire

Les dix régions du Cameroun, dont les deux régions anglophones en conflit, tenaient ce dimanche à leurs premières élections régionales. La Constitution du Cameroun autorise la création de Conseils régionaux depuis plus de 20 ans. Mais c’est la première fois que des élections seront effectivement organisées.

Il y avait16 partis politiques: RDPC, UNDP, UMS, PURS, PCRN, UMS, MLDC, RNDD, UPC, FSNC, RPD, FDC, BRIC, PAL, UDC et MDR.

Le collège électoral fut constitué principalement des conseillers municipaux et chefs traditionnels. Selon les chiffres d’ELECAM, l’organe en charge des élections etaient de 24.312 électeurs dans 272 bureaux de vote.

Notons les absences du SDF et du MRC, les deux principaux partis d’opposition, dont les leaders ont appelé au boycott du vote.

Le vote a été limité à quelque 1000 conseillers municipaux et chefs traditionnels qui composent le collège électoral.

Ceux-ci décideront ensuite de qui siègera au Conseil. La grande majorité de ces conseillers dans les régions anglophones soutiennent le parti au pouvoir. Ce qui signifierait que les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest seraient favorables au président Biya.

Les combattants séparatistes anglophones ont quant à eux appelé à un blocage de quatre jours pour empêcher la bonne tenue de ces élections régionales.

LIRE  Cameroun-Maurice Kamto : « j’invite tous les militants et sympathisants du MRC à respecter strictement la mémoire de Paul Eric Kingue »

Theophile Socgnia

Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *