CHAN 2021- Martin Camus Mimb/Anthony Pla :«Je fais le deuil de l’image du Football Africain»

par Theophile Socgnia
Martin Camus Mimb

L’affaire des tests COVID-19 réalisés au sein de la sélection de la RDC avant le quart de finale contre le Cameroun joue les prolongations. 

La RD Congo a finalement disputer son quart de finale contre le Cameroun le samedi 30 janvier 2021 au stade de Japoma Douala, après avoir été rassurée par les résultats de la contre-expertise des tests de Coronavirus effectués par la Confédération Africaine de Football (CAF) sur les deux équipes, après que la partie congolaise a contesté les premiers tests qui révélaient 13 cas testés positifs au sein de son équipe.

Ce contre-expertise demandée par les congolais avait finalement révéler 03 cas positifs : deux joueurs et l’un des kinésithérapeutes de l’équipe, bien loin des 13 personnes initialement annoncées positives

A travers notamment un texte particulièrement critique, publié par Anthony Pla sur sa page Facebook le 31 janvier 2021, Le journaliste français a estimé que le Cameroun avait présenté une image honteuse de l’Afrique dans cet affaire.

«En attendant, je fais le deuil de l’image du Football Africain. Si le Cameroun gagne cette compétition avec le jeu qu’il produit, et avec tout ce qu’ils ont fait vivre à la RDC et sa délégation qui est à la limite de l’humain, on atteindra un nouveau sommet, très triste sommet…», a écrit le commentateur TV.

Le journaliste français, Anthony Pla a reçu la réponse de Martin Camus Mimb, Journaliste camerounais; le demandant de mettre un terme à cette “condescendance” vis-à-vis du continent.

Info.kamerpower.com vous propose le texte intégrale d’Anthony Pla et la réponse intégrale de Martin Camus Mimb à Anthony Pla.

Le texte d’Anthony Pla

Le journaliste français, Anthony Pla

Vous l’avez-vu, depuis hier et ma dernière publication avant les 2 rencontres de quarts de finale du CHAN, je n’ai pas publié ici. Et je ne le ferai pas jusqu’à demain très certainement ou plus tard. Au travers de cette page, je choisis de faire le “deuil” du Football Africain et de son image. Pas de mercato, pas de stats, pas de résultats, pas de CHAN, rien !

Une image fraternelle d’un idéal Pan-Africain illustré sur cette photo quand Samuel Eto’o, buteur en finale de la Coupe du Monde des clubs avec l’Inter contre le TP Mazembe, rendait hommage aux congolais. Une image de plus en plus lointaine et plus que jamais ancrée dans le passé.

Le CHAN est le reflet de nos championnats locaux, de notre Football local. Est-ce que vous aimez l’image du Football Africain qui est renvoyée à l’extérieur? Au monde entier ? On se plaint de ne pas être respectés mais croyez-vous vraiment qu’on peut être respectés avec ce genre d’actions ?

LIRE  Crise Anglophone- Chris Anu banni et déclaré persona non grata de son Lebialem natal

D’un côté, on a une fédération qui a bafoué la loi du terrain, la loi du jeu avec un comportement criminel. Le respect du secret médical, important dans le code de déontologie des docteurs, a été piétiné et jeté à la mer. Normalement, tant que le docteur d’un club ou de la sélection nationale ne communique pas les noms de joueurs infectés, personne n’est censé les dévoiler au public. Et les journalistes doivent aussi savoir faire ces différences.

Le secret médical est quelque chose de sérieux. On a des joueurs, staff et le sélectionneur national qui ont pris des médicaments pour une maladie qu’ils n’avaient pas. Les résultats des tests ont été transmis à la FECOFA (Fédération Congolaise de Football, NDLR) non pas par la CAF, mais par l’adversaire à savoir le Cameroun. C’est aussi une violation du code de déontologie et du protocole. Les docteurs et laboratoires impliqués ne peuvent en aucun cas livrer les résultats à d’autres personnes que l’équipe médicale de la CAF et la FECOFA.

D’un autre côté, on a des supporters au Congo qui menacent de violences et de représailles sur les intérêts Camerounais. Beaucoup de Camerounais n’y sont pour rien. Il y en a qui ne s’intéressent pas au Football mais faut-il aller les attaquer de façon violente ? Faut-il s’en prendre à tout le peuple Camerounais pour des actions menées par quelques personnes, par sa fédération ? Encore une fois, vous croyez vraiment que c’est comme ça que nous allons nous faire respecter ? Moi je condamne ces commentaires et idées que j’ai lues tout autant que les actions commises sur la délégation congolaise.

Et enfin, beaucoup de gens qui viennent faire dire à d’autres ce qu’ils n’ont pas dit. Au moment des phases de groupe, je vous ai tout simplement expliqué qu’on ne peut pas parler sans preuves. Ça s’appelle de la calomnie et de la diffamation. Le docteur de la sélection nationale s’était exprimé publiquement pour dire qu’il n’y avait pas de complot. Florent Ibenge a dû remettre en ordre des déclarations de lui qui avaient été détournées sur ce sujet. Vous ne pouviez donc pas me demander de parler de complot alors que la FECOFA elle-même et Florent Ibenge déclaraient que ça n’en était pas un. C’est aussi pourquoi il est important d’attendre d’avoir les preuves avant de porter ce genre d’accusations car les conséquences sont lourdes. La dernière fois que j’ai vu un journaliste, un commentateur, faire des allégations à la TV alors qu’elles n’étaient pas avérées ou vérifiées, la chaîne a dû payer 80 000 euros d’amende au tribunal alors qu’ensuite, ces allégations ont été vérifiées et prouvées. Mais au moment de ces allégations ce n’était pas le cas et le juge avait tranché à cause de cela parlant de diffamation au moment des allégations faites à la TV.

LIRE  PSG-Basaksehir : Pas de racisme pour l’enquêteur de l’UEFA

Donc sur ma page je ne mettrai rien avant demain, ou plus tard. Le “Deadline Day” du mercato est un jour toujours très chargé à la TV et à la Radio jusqu’à tard le soir. Soyons honnête, Facebook ne me rapporte rien du tout, je le fais sur mon temps libre pour vous informer correctement depuis la source. C’est pas ça qui va changer ou affecter ma vie professionnelle donc nous verrons si demain je ferai l’effort de poster ou si, tout simplement, je vais rester concentré sur mon vrai métier, TV & Radio.

En attendant, je fais le deuil de l’image du Football Africain. Si le Cameroun gagne cette compétition avec le jeu qu’il produit, et avec tout ce qu’ils ont fait vivre à la RDC et sa délégation qui est à la limite de l’humain, on atteindra un nouveau sommet, très triste sommet…

Réponse de Martin Camus Mimb

FAUT ARRÊTER ANTHONY PLA...

Vous avez écrit  je cite: «Je fais le deuil de l’image du Football Africain» parlant de ce que vos yeux auraient vu dans ce CHAN. Laissez-moi rigoler de cet éternel complexe que vous entretenez dans les esprits. L’image du CHAN est tellement dégueulasse que les médias de chez vous ont investi des millions d’euros pour le retransmettre. Wahou ! Tellement dégueu que vous vous êtes mis en mission juste pour venir dire ça ! L’image du football africain que vous enveloppez ainsi dans votre linceul colonial, c’est donc désormais des stades du niveau de Japoma et autres !

Ce n’est pas en Afrique que l’Odyssée des matches truqués qui rythment les vagues des eaux glauques du football mondial a amarré ses bateaux. C’est bien chez vous… Et ce n’est pas en Afrique qu’on a laissé Amstrong gagner des Tour de France en trichant ! Vous parlez des tests #Covid19 ? C’est tellement regrettable que je voudrais me rassurer de deux choses: Que vous savez que cette compétition est organisée par la CAF et que même la contre-expertise a été réalisée par des médecins camerounais. L’amateurisme de quelques-uns, qu’il faut condamner et sanctionner, ne saurait diluer la compétence de plusieurs. C’est un laboratoire camerounais qui a montré les limites des légèretés des tests précédents !

LIRE  Football-Ajara Njoya : « Je suis en discussion avec plusieurs clubs en Espagne et en France »

En plus vous reliez tout cela au niveau de jeu… Sauf si le confinement vous a fait oublier qu’il s’agissait d’une compétition pour joueurs locaux et que voulez la comparer à l’Euro… ressaisissez-vous en vous rappelant que la Grèce a remporté l’Euro… que le Danemark vacancier a remporté la même compétition devant des nations plus structurées. C’était suffisant pour faire le deuil du football européen ? Fallait-il faire le deuil du football français quand en 2002, la France détentrice du titre mondial, avec dans ses rangs trois meilleurs buteurs des trois grands championnats, est rentrée de la Coupe du monde sans un seul point et avec zéro but marqué ? C’était quoi le niveau ? Doit-on faire le deuil du football français, parce que depuis 93, aucun club français n’a remporté la plus prestigieuse des compétitions de clubs ?

Qu’est-ce qui vous donne souvent les ailes d’une telle condescendance ? La naïveté de certains journalistes africains qui vous tendent les micros à tout va et qui adossent l’expertise sur la couleur de votre peau et votre lieu de résidence ou le simple fait que vous croyez toujours être en forêt avec des singes ? Quels sont mêmes vos états de service dans le journalisme de sport et la connaissance du football africain ? Les Dreyfus, Hedi Hamel, Franck Simon, Philippe Doucet et autres qui viennent de là où vous êtes, peuvent-ils prendre autant de raccourcis ? Eux qui ont une connaissance profonde du football africain ? Arrêtez de jouer les profs, l’Afrique n’est pas une salle de classe !

Martin Camus MIMB

Journaliste Commentateur des matches de football

Expert Analyste des questions de sport

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus