Course de l’espoir : L’ascension du Mont Cameroun débute ce 27 février 2021

par Theophile Socgnia

A 24h du top départ de la 26ème édition de l’ascension du Mont Cameroun, le chef-lieu de la région du Sud-ouest est déjà prêt pour accueillir plus de 500 coureurs attendus à ce grand évènement annuel.

Ce vendredi 26 février 2021, le ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi à présidé la cérémonie officielle d’ouverture de la compétition au stade Molyko.

Course de l’espoir, Buea

Le parcours du Mont Cameroun balisé, les abords nettoyés, le stade Moiyko et les carrefours des différents quartiers parés aux couleurs de la compétition, la liste des athlètes publiée. Voilà l’ambiance qui règne à Buea à 48h du top départ de la 26èmeédition de l’ascension du Mont Cameroun, le plus haut mont du triangle national haut de 4100 mètres. Malgré la peur qui hante l’évènement, les petits plats ont été mis dans les grands par le comité d’organisation pour que l’évènement soit une réussite totale.

«La liste des 500 athlètes est connue et publiée, les officiels techniques retenus sont connus ils sont au nombre de 60. Certains athlètes de la team Cameroon ainsi que certains membres de commission notamment celles en charge du pavoisement et du cérémonial, du protocole, de l’hébergement et de la restauration sont déjà à Buea. Le parcours a été balisé et bien déblayé. ‘Les visites médicales qui se font à l’hôpital général de Buea et à la délégation régionale ont commencé», déclare Yves Désiré Ekwalla, chef de projet de l’organisation de la 26ème édition de l’ascension du Mont Cameroun.

«On aura des athlètes qui seront récompensés par une victoire d’étape On récompensera le 1er au sommet, le lerjuniof’bu 1er refuge», renseigne le comité d’organisation. D’après des informations, la cagnotte des vainqueurs a été revalorisée. Il est désormais de 10 millions pour le 1er sails changement. 7 millions pour le 2ème au lieu de 5 millions et de 5 millions pour le 3ème et non plus trois millions comme par le passé. Cette revalorisation d’après les organisateurs vise à revaloriser cette compétition

LIRE  Le ministre Jacques Fame Ndongo annule un acte administratif du Recteur de l’Université de Ngaoundéré

Sur le terrain, le comité d’organisation a pris toutes les dispositions nécessaires pour réussir cette 26è édition qui se déroule dans un contexte sanitaire particulier, marqué par la présence de la pandémie de la Covid-19.

Sur le plan sécuritaire, il n’y a pas d’inquiétudes à se faire. Des dispositions ont été prises par le gouverneur de la région (Bernard Okalia Bilai) et les chefs traditionnels pour assurer la sécurité des personnes et des biens durant toute la période de compétition.

L’ascension du mont Cameroun, dit « Mont Fako » ou encore « Char des dieux », est l’un des événements sportifs majeurs du Cameroun.

Parmi les 500 athlètes participants, on note la présence de certains étrangers venus de divers pays. Tous iront défier «le char de dieu », avec pour objectif d’écrire une nouvelle page de l’histoire de cette compétition internationale. Pour rappel, llors de la dernière édition, c’est Godlove Gabsibuin qui avait remporté la compétition chez les messieurs (5è victoire) avec un chrono de 4h35 minutes. Chez les dames, c’est Tatah Carine qui s’était hissée sur la plus haute marche du podium pour la troisième fois consécutive avec un chrono de 5H 20 minutes.

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus