Crise anglophone : L’Armée camerounaise libère 04 otages à Bamenda dans le Nord-Ouest

par Theophile Socgnia
Les militaires dans un campement détruit

L’armée camerounaise a libéré le samedi 06 février 2021, plusieurs personnes Kidnappées par les séparatistes dans le chef-lieu de la région du Nord-Ouest Cameroun. C’était au cours d’une opération militaire qui a été effectuée en marge des affrontements sanglants entre les forces de défense et des groupes armés sécessionnistes.

Le bilan publié par le haut commandement des Forces de défense et de sécurité, fait état de la récupération d’armes, de munitions, d’engins explosifs, des suspects interpellés, des présumés séparatistes neutralisés ainsi que la libération de 04 otages kidnappés par les séparatistes.

Pendant cette offensive de l’Armée contre une base de sécessionnistes située au quartier Ntankah, un otage a été grièvement blessé et se trouve actuellement sous soins intensifs à l’hôpital militaire de Région numéro 5 à Bamenda.

Depuis novembre 2016, la population anglophone du Cameroun qui représente environ 20% de la population camerounaise, proteste contre sa marginalisation, certains exigeant le fédéralisme, d’autres la sécession. Yaoundé rejette ces deux options et propose la décentralisation.

LIRE  Pr Messanga Nyamding : «Mon affectation à Garoua est illégale…Le ministre Fame Ndongo n’y est pour rien»

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus