Décès de Patrick Ekeng: Le médecin roumain condamné à 18 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire par négligence

par Theophile Socgnia
Patrick Ekeng

La justice roumaine a confirmé en appel mardi, la condamnation du médecin présent sur place lors du décès de l’international camerounais Patrick Ekeng.

Cinq ans après le décès de Patric Ekeng, lors d’un match opposant le Dinamo Bucarest, son club, à Viitorul Constanta, la justice roumaine a condamner le Mardi 23 Février 2021 Elena Duta, le médecin présent lors de la crise cardiaque qui a entrainé sa mort. Ce dernier a été condamné à un an six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire par négligence en ne tentant pas de faire revivre le joueur camerounais pendant les trois minutes qu’il a fallu à l’ambulance pour arriver.

«Cette fois, la décision est définitive. Les médias roumains, et notamment le quotidien sportif  Gazeta Sporturilor, ont annoncé ce mardi 22 février 2021 que la cour d’appel du tribunal de Bucarest avait jugé coupable d’homicide involontaire par négligence, la médecin Elena Duta, présente au moment de l’arrêt cardiaque et du décès de Patrick Ekeng lors d’un match du championnat roumain, le 6 mai 2016. L’ancien milieu de terrain du Mans FC (35 matchs de Ligue 2 entre 2009 et 2013) s’était effondré à la 70e minute de la rencontre entre son club, le Dinamo Bucarest et le Viitorul Constanta. Transporté à l’hôpital, il n’avait pu être réanimé. Mais la justice roumaine a estimé que le médecin présent sur place n’avait pas agi correctement lors des trois minutes avant l’arrivée de l’ambulance sur le terrain. Le tribunal de Bucarest a ainsi confirmé le premier verdict rendu le 8 juin 2020 à Bucarest», lit-on sur la plateforme numérique de nos confrères d’Ouest France.

LIRE  Décret portant création de la FMSB de Garoua - Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales

Au cours de l’enquête sur la mort du joueur, âgé de 26 ans, il a été découvert que l’ambulance qui l’avait transférée n’était pas équipée du matériel de réanimation nécessaire. La Cour a également ordonné que des indemnités de 200 000 euros (144 500 598 FCFA), couvertes par la compagnie d’assurance qui couvrait le match, soient versées à la famille du footballeur, selon le journal roumain Gazeto Sporturilor.

Patrick Claude Ekeng Ekeng, né le 26 mars 1990 à Yaoundé et mort le 6 mai 2016 à Bucarest, est un footballeur international camerounais évoluant au poste de milieu de terrain. Il est sélectionné à deux reprises avec sa sélection nationale lors de la Coupe d’Afrique des nations 2015.

Après plusieurs années au Canon Yaoundé, il rejoint l’Europe et le club du Mans en France. Il passe ensuite deux saisons en Suisse puis en Espagne avant de rejoindre le Dinamo Bucarest. Lors d’un match de championnat opposant le Dinamo Bucarest, son club, à Viitorul Constanta, il s’écroule sur le terrain et meurt peu de temps après, à la suite d’une crise cardiaque.

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus