Investir au Cameroun: le potentiel en vitrine

Investir au Cameroun: le potentiel en vitrine. 

Investir au Cameroun: le potentiel en vitrine. L’Agence de promotion des investissements (API) remet ça. A partir de ce matin, et ce jusqu’à 10 novembre, elle organise à Douala, la 2e édition du Cameroon Investment Forum (CIF). Hier à la maison du parti à Bonanjo, site de l’événement, de nombreuses tentes de couleur blanche étaient déjà dressées et les acteurs étaient au four et au moulin. Non loin de là, montée sur un escabeau, un ouvrier en chasuble ajuste des rideaux dans le haut d’une tente. kamerpower.com

Çà et là, des coups de marteau opiniâtres fixent des pièces de bois qui serviront pour les stands et autres pupitres dès ce jour. « Nous sommes là depuis le 7 novembre, Ndlr, pour identifier et aménager notre stand », explique Grâce Bilo’o, de la Sonara. La jeune femme estime que tout sera prêt à temps, pour ce qui est de son entreprise du moins. Cette deuxième édition se tient en partenariat avec les ministères en charge de l’industrie et de l’économie.

Comment investir au cameroun investir au cameroun avec moins d'un million

Il s’agit d’un cadre de concertation et de réflexion de haut niveau, permettant de connecter entre eux les entrepreneurs et les porteurs de projets industriels. Mais la grande innovation cette année est le marché de l’investissement, avec la présence des partenaires techniques et financiers d’envergure. Selon les organisateurs, le CIF 2017 offrira aux invités et aux participants une plate-forme adéquate de mise en réseau ainsi que des possibilités d’établir ou de consolider des contacts personnels et professionnels. En outre, il donnera l’occasion de découvrir des options industrielles du gouvernement, énoncées dans le plan de développement industriel du pays et des opportunités d’investissement qui y sont rattachées.

Dans un contexte de nécessaire revitalisation de l’intégration régionale et d’ouverture progressive du marché national, l’API compte tirer le plus grand profit des opportunités offertes par cette nouvelle donne pour revisiter les conditions d’amélioration du cadre d’investissement en Afrique centrale en général et au Cameroun en particulier, tout en étant conscient de ce que l’industrialisation requiert la mobilisation d’importantes ressources dont ne dispose à l’heure actuelle ni l’Etat du Cameroun, ni le secteur privé national. D’où l’impérieuse nécessité de mettre en place les meilleures conditions possibles pour favoriser et faciliter l’importation des capitaux dans le pays.

Investir au Cameroun: le potentiel en vitrine. 

kamerpower

Kamerpower Info Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

1 réponse

  1. Tang Luc dit :

    Réduisez le train de vie des fonctionnaires pour des gains d’investissements.
    Ne plus confier aux fonctionnaires de projets et programmes parce qu’ils ne comprennent que dalle, les confier aux opérateurs d’industries anciens ou nouveaux.
    Ces derniers doivent étroitement liés a vos plans d’industrialisation.
    En un mot confier tout au secteur privé, l’État n’étant que régulateur et contrôleur.
    Les reste n’est qu’incompétence et gaspillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *