la BDEAC lance un emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) a réussi un tour de force dans sa campagne de mobilisation des ressources. Du 21 au 29 décembre dernier, elle a collecté près de 107 milliards francs CFA dans le cadre de son emprunt obligataire «BDEAC 5,45% NET 2020-2027», destiné à financer des projets intégrateurs dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac).

Les principales caractéristiques de cette émission sont de 100 milliards de FCFA, (environ 186 millions de dollars) au prix nominal d’une obligation de 10 000 FCFA. D’une maturité de 7 ans, cet emprunt a un taux d’intérêt annuel de 5,45% Net d’impôts et taxes. Le nombre de titres émis est de 10 000 000 d’obligations tandis que le minimum de souscription est de 15 titres pour une période indicative des souscriptions.

Au regard des fluctuations du marché, la Commission de surveillance du marché de l’Afrique centrale (COSUMAF) peut proroger ou réduire cette date de souscriptions. Les fonds mobilisés serviront à financer les projets de développement du service public et privé justifiant d’une bonne maturation, de même que la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du Programme Economique Régional (PER) de la CEMAC est concernée par ce financement.  Par ailleurs, plusieurs secteurs de développement à l’instar de l’agriculture, de l’eau, de l’énergie, des transports et des télécommunications sont également éligibles.

«Cette mobilisation des souscripteurs témoigne de la confiance que la banque a pu rétablir avec ses partenaires et la dynamique du marché financier communautaire. L’opération a été un véritable test pour cette institution communautaire, qui a fait l’objet de nombreuses réformes au cours de ces trois dernières années. Cette opération a permis de mobiliser les épargnes, de susciter l’engagement des citoyens de la sous-région pour le développement et de valoriser les capitaux disponibles», a déclaré Fortunato-Ofa Mbo Nchama, Le Président de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale.

LIRE  Organigramme ministère des travaux publics cameroun MINTP

 Ce recours au marché financier communautaire s’inscrit dans le cadre du  Plan stratégie 2017-2022 de la banque. Il bénéficie de l’accompagnement d’un consortium de sociétés de bourse agréées par la Cosumaf, à savoir Afriland Bourse et Investissement, UPLINE securities. La BDEAC envisage une deuxième opération cette année et une troisième en 2022.

Theophile Socgnia

Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *