Le Cameroun et l’Algérie signent un nouvel accord aérien à Yaoundé

par Theophile Socgnia

Représentée par le ministre des Transports, Jean Ernest Masséna NGALLÈ BIBÉHÈ de la République du Cameroun et l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, BEDJAOUI MERZAK de la République Algérienne, Démocratique et Populaire, ont procédé ce mercredi 24 février 2021 à Yaoundé à la signature d’un accord bilatéral pour le développement du transport aérien entre les deux pays.

Après avoir reçu respectivement les ministres des transports de la République du Tchad et de la République centrafricaine pour trouver des solutions aux problèmes que rencontrent les transporteurs sur les corridors Douala – Ndjamena et Douala – Bangui, le ministre camerounais des transports, a recu ce mercredi 24 février, une délégation officielle venue d’Algérie pour la signature de l’accord bilatéral relatif aux services aériens ente le pays des Lions indomptables et celui des Fennecs.

Dans le communiqué qu’il publie pour annoncer cet évènement, le membre du gouvernement camerounais explique que l’accord que les deux pays signent vise à réviser celui de 1974. Il ajoute que le nouvel accord permettra de faciliter les échanges commerciaux entre le Cameroun et l’Algérie à travers des liaisons directes.

Cet accord vient favoriser le développement et le rapprochement des populations des deux pays, promouvoir le tourisme et densifier les échanges entre le Cameroun et l’Algérie. En outre, cet accord aérien offrira des opportunités aux compagnies aériennes des deux pays dont les aéroports internationaux respectifs serviront de dessertes pour lesdites compagnies.

«Ces consultations aéronautiques ont eu lieu à l’initiative de la Partie algérienne dont la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, prévoit l’ouverture dans les prochains mois d’une desserte régulière entre Alger et Douala. A cet égard, l’établissement d’un nouvel accord aérien constituait un préalable, celui signé en 1974 par les deux Parties s’étant avéré obsolète. Au terme de deux jours de négociations, les deux Parties ont paraphé un accord aérien comprenant notamment des dispositions relatives à la multidésignation des transporteurs aériens, à la sécurité et à la sûreté de l’aviation, et à la libre détermination des tarifs par les transporteurs aériens désignés. Les deux parties ont appelé de leurs vœux la signature de cet accord aérien dans les meilleurs délais pour permettre son exploitation par les transporteurs aériens désignés», avait expliqué dans une note d’information en 2018, la Cameroon civil aviation authority.

LIRE  CAN 2017 Gabon: Combien gagnera le vainqueur?

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus