Le chef de l’Etat Paul Biya rend hommage au Cardinal Christian Tumi

par Theophile Socgnia

Le chef de l’Etat camerounais a adressé  hier lundi 05 avril 2021, une lettre de condoléances à Mgr Samuel Kleda, l’archevêque métropolitain de Douala suite au décès du Cardinal Christian Wiyghan Tumi.

Paul Biya, le président de la République du Cameroun, rend enfin hommage au Cardinal Christian Tumi. En effet, dans une lettre à Mgr Samuel Kleda, l’archevêque métropolitain de Douala, Paul Biya adresse ses condoléances après le décès de ce pilier de l’église catholique romaine au Cameroun.

« Le Cardinal Christian Tumi aura incontestablement marqué l’histoire de notre pays, le Cameroun, qu’il a profondément aimé et au progrès duquel il était tellement attaché » a écrit Paul Biya, dans le message adressé ce lundi 5 avril 2021 à Monseigneur Samuel Kleda, successeur du Cardinal Christian Wiyghan Tumi à la tête de l’Archidiocèse de Douala.

Fervent chrétien catholique, l’homme du 6 novembre 1982 garde de Mgr Tumi  «le Message de paix, d’amour et de progrès que le Cardinal Tumi a porté tout au long de son ministère pastorale résonnera à jamais dans nos mémoires ».

Paul Biya a conclu son message en transmettant au destinataire, ainsi qu’à toutes les personnes touchées par ce deuil, « les condoléances attristées de la Nation toute entière, auxquelles j’associe mes sentiments personnels de profonde compassion ».

Dans la foulée, le chef de l’Etat camerounais parle aux personnes touchées par ce départ. « Les condoléances attristées de la Nation toute entière, auxquelles j’associe mes sentiments personnels de profonde compassion », conclut-il.

La date des obsèques du Cardinal Christian Tumi n’est pas encore fixée. Mais, des sources crédibles pensent que le colosse et très célèbre Prélat, pourrait être inhumé cette semaine.

LIRE  Cameroun-Consommation: La rareté du maquereau « Oya Oya » sur les marchés à Douala

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus