Le Goncourt des Lycéens Décerné à Djaïli Amadou Amal pour son Roman “Les Impatientes”

par Theophile Socgnia
Djaïli Amadou Amal
Djaïli Amadou Amal
Djaïli Amadou Amal

Le roman “Les impatientes” a remporté le Goncourt des lycéens 2020. Le cinquième roman de l’écrivaine Djaïli Amadou Amal camerounaise décrit la situation des femmes dans le Sud-Sahel, prisonnières d’une société patriarcale oppressante, évoque les mariages forcés, le viol conjugal et la polygamie.

Le prix Goncourt des lycéens a été attribué aux Impatientes, de Djaïli Amadou Amal (éditions Emmanuelle Collas). Ce 33e prix Goncourt des lycéens a été décerné ce mercredi 2 décembre sur le site de la Fnac, coorganisateur de l’événement avec le ministère de l’éducation, de la jeunesse et des sports. L’ouvrage avait également été finaliste du prix Goncourt, remis lundi 30 novembre à L’Anomalie, d’Hervé Le Tellier (Gallimard). Djaïli Amadou Amal succède à Karine Tuil, récompensée en 2019 pour Les Choses humaines (Gallimard).

L’autrice camerounaise s’est dite “plus qu’émue, très sensible”, à ce prix. “Pour moi, ce prix représente beaucoup, a-t-elle déclaré. “Parce que quand on parle des violences faites aux femmes, de mariage forcé, de viol conjugual, que les jeunes soient sensibles à ce sujet-là et choisissent ce livre pour en faire leur lauréat, cela signifie un espoir pour l’avenir”.

“L’écriture est simple et touchante et sonne juste, sans lyrisme superflu. C’est un livre subtil qui permet d’observer la question du mariage forcé par le prisme de ce témoignage émouvant”, a déclaré par visio-conférence la présidente du jury lycéen Clémence Nominé.

Cinq ouvrages étaient encore en lice au côté des impatientesHéritage (Ed. Rivages), de Miguel Bonnefoy, Chavirer (Ed. Actes Sud), de Lola Lafon, L’anomalie (Ed. Gallimard) d’Hervé Le Tellier – couronné du Goncourt lundi –L’enfant céleste (Ed. de l’Observatoire), de Maud Simonnot, Thésée, sa vie nouvelle (Ed.Verdier) de Camille de Toledo.

LIRE  CHAN 2021/Incident : Le stade de la Réunification de Douala plongé dans le noir avant le match Rwanda contre Ouganda

Le jury du Goncourt des lycéens réunit chaque année quelque 2 000 élèves de seconde, première et terminale, venus des sections générale, technologique et professionnelle. Ils sont amenés à interroger les auteurs (qui sont au départ ceux de la première liste du Goncourt). Cette année, contexte sanitaire oblige, les rencontres ont eu lieu sous un format numérique.

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus