Les autorités chinoises saisissent 7 221 pénis humains en provenance du Nigeria

L’équipage du navire, composé de quatre Nigérians, deux Maliens et deux Camerounais, est actuellement en détention.

La douane vient de saisir au port de Shanghai, une cargaison de 36 cartons contenant un total de 7221 pénis à la suite des informations d’une personne anonyme. Ce serait la plus grande saisie d’organes humains de l’histoire, 7 221 pénis d’origine africaine et plus précisément du Nigéria ont été saisis par la douane chinoise, rapporte hararelive.

Les organes étaient emballés dans 36 cartons étiquetées « bananes plantain » à l’intérieur du conteneur réfrigéré. L’équipage du navire, composé de quatre Nigérians, deux Maliens et deux Camerounais, est actuellement en détention.

S’exprimant sur la saisie, le porte-parole de l’administration générale chinoise des douanes, Li Wu, a déclaré qu’un nombre croissant de groupes armés en Afrique utilisent le trafic d’organes pour se financer, ce qui rend ces saisies prévisibles.

« Ces organes sont des produits courants aujourd’hui, mais ils ont certainement été prélevés dans des conditions insalubres ou contaminés. Nous ne pouvons donc pas permettre leur vente sur le marché chinois. »

Selon M. Li, les organes ont été expédiés de Lagos, au Nigeria, mais il est possible qu’ils n’aient fait que transiter par ce pays et qu’ils puissent provenir d’ailleurs en Afrique.

« Nous savons que les pénis provenant de Libye et du Soudan sont vendus à un prix plus élevé que ceux provenant d’autres zones de guerre africaines, mais nous ne pouvons pas déterminer leur origine avant la fin de l’enquête. »

Décrivant la valeur de l’organe comme étant aussi élevée que celle des drogues illégales, il a déclaré que les pénis sont vendus à environ 160 000 dollars chacun sur le marché noir.

LIRE  Carnet Noir: le DG de l'Union camerounaise des brasseries est mort

Theophile Socgnia

Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *