Ligue des champions : Scandale raciste à Paris, un arbitre accusé de racisme, le match interrompu

par Theophile Socgnia
le racisme dans le football

Le match de la Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et le Basaksehir d’Istanbul a été interrompu à la 16e minute de jeu, mardi, après un incident raciste impliquant le quatrième arbitre de la rencontre.

L’expression est devenue le symbole de la lutte contre le la discrimination raciale dans le landerneau footballistique : « Why you said negro ? ». Ce sont les mots prononcés plusieurs fois par l’ancien Lion indomptable vis-à-vis du quatrième arbitre de la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et Basaksehir au Parc des princes en France.

Alors que le Camerounais contestait une faute sifflée contre son équipe, le quatrième arbitre a demandé à l’arbitre principal, Ovidiu Hategan, de le sanctionner. Mais il l’a visiblement fait en tenant des propos racistes.

Si le Camerounais a été obligé de suivre le règlement et de quitter la pelouse après son carton rouge, les visiteurs, avec Demba Ba en tête, n’ont pas voulu en rester là et ont demandé des explications aux arbitres avec le soutien de plusieurs Parisiens, dont Marquinhos, Neymar et Kylian Mbappé.

‘UEFA a annoncé qu’elle ouvrait une enquête approfondie pour faire la lumière sur l’incident raciste.

À titre exceptionnel, le match de la phase de groupe reprendra mercredi là où il a été stoppé, a confirmé l’instance, après avoir discuté avec les deux clubs. Un nouveau groupe d’arbitres sera nommé d’ici à la rencontre.

LIRE  CAN U20 2021: Le Cameroun bat le Mozambique lors du dernier match de poules grâce au doublé d'Étienne Eto’o

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus