Manaouda Malachie suspend le chirurgien de l’hôpital de district de Bafia

par Theophile Socgnia
Manaouda Malachie

Le bras de fer observé depuis environ deux mois entre le Dr Roger Mbenda, directeur de l’hôpital de district de Bafia, chef-lieu du département du Mbam et Inoubou dans la région du Centre et le Dr Maurice Ngeumtcheng, le chirurgien , présageait une décision forte du ministre de tutelle.

Dans une première sortie en date du 28 janvier 2021 instruisant le délégué régional « de convoquer ces deux brillants médecins et de les écouter attentivement », le ministre de la Santé publique (Minsante) prévenait que « de leurs échanges dépendront les mesures à prendre pour la bonne marche de cet hôpital ».

Le patron de la santé, a décidé le mardi 9 février 2021, de la suspension du médecin de «toute activité au sein de ladite formation sanitaire, pour une durée de trois (03) mois, éventuellement renouvelable, pour manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelle», lit-on dans cette décision du ministre.

L’article 2 précise que « pendant ladite période, l’intéressé est suspendu de solde et sera repris de solde qu’après sa reprise de service », a décidé le Minsanté.

En clair, le patron de la santé a donné raison au directeur de l’hôpital, qui reprochait à son collaborateur ses absences répétées à son lieu de service, et qui lui avait servi une demande d’explication le 19 janvier 2021.

Il faut rappeler que le chirurgien Maurice Ngeumtcheng accusait le directeur général de l’hôpital de district de Bafia, de recruter les membres de sa famille sans matricule, pour gérer les recettes de l’hôpital et de « vouloir déstabiliser le service de chirurgie ».

LIRE  Distinction: Samuel Eto’o élevé au titre de Docteur Honoris Causa de l’Ecole de commerce de Lyon en France

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus