Massacre de Ngarbuh: Procès renvoyé au 21 janvier 2021

par Theophile Socgnia

Ouvert le 17 décembre 2020 au Tribunal militaire de Yaoundé, le procès a été renvoyé au 21 janvier 2021 pour la communication de la liste des témoins des différentes parties et la comparution des accusés.

Un militaire, identifié comme l’un des auteurs de ce massacre, ainsi que 17 membres d’un comité de vigilance impliqués dans cette affaire sont introuvables. «Après avoir participé à l’information judiciaire, j’ai été très surpris de constaté qu’il n’y avait que trois militaires dans le box des accusés. Le quatrième militaire et le groupe de 17 membres d’un comité de vigilance étaient absents», informe ce vendredi 18 décembre, Me Richard Tamfu, coordonnateur du collectif des avocats des familles des victimes.

«Nous avons demandé au tribunal pourquoi ces gens ne comparaissent pas. Le ministère public a répondu que le quatrième militaire est en fuite et qu’ils sont dans l’incapacité de pouvoir identifier les 17 membres du comité de vigilance. Vraiment, ça été une très grande surprise pour moi», dénonce-t-il au micro de Radio Equinoxe.

Pour mémoire, A l’issue de la tragédie survenue à Ngarbuh dans la région du Nord-Ouest le 14 février 2020, L’armée avait initialement parlé d’un « malheureux accident », avant que Yaoundé n’admette mi-avril que dix enfants et trois femmes avaient été tués le 14 février par des militaires épaulés par une milice de l’ethnie peule dans le quartier de Ngarbuh du village de Ntumbaw, dans la région du Nord-Ouest. 

Après l’enquête prescrite par le Président de la République, les militaires (sergent Baba Guida, le gendarme Sanding Sanding Cyrille et le soldat de 1ère classe Haranga) avaient été accusés de meurtres, incendie criminel, destruction, violence contre une femme enceinte et de violation de consignes.

LIRE  Cameroun: Camair Co veut licencier 130 employés pour motif économique

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus