Palais de l’unité – Présidence de la république du Cameroun

Palais de l’unité – Présidence de la république du Cameroun (photo palais présidentiel cameroun).

Palais de l’unité – Présidence de la république du Cameroun (photo palais présidentiel cameroun). Le Palais de l’Unité est le nom de la résidence du chef de l’État du Cameroun. Situé à Yaoundé, il abrite également la plupart des services liés à la présidence de la République et du secrétariat général de la République. L’actuel résident du palais de l’Unité est Paul Biya, président du Cameroun depuis le 6 novembre 1982.

Vaste complexe immobilier, le palais d’Etoudi, « palais de l’Unité », dessiné par Olivier-Clément Cacoub, un architecte franco-tunisien, abrite les bureaux de fonction et la résidence du président de la république du Cameroun.

Le bâtiment principal (le palais) trône au milieu de ce complexe qui s’étale sur plusieurs hectares au-dessus d’une colline appartenant initialement aux Etoudi, l’un des nombreux groupes autochtones de la capitale camerounaise.

Les photo du palais presidentiel du cameroun.

Aucune information n’a jamais filtré sur l’architecture d’intérieur, les compartiments et la capacité d’accueil du palais. L’identité de ses résidents est relativement inconnue : en dehors de la famille présidentielle, à qui on ne connait pas d’autre résidence de service que le palais d’Etoudi, et de sa garde rapprochée, on ne sait pas qui habite réellement dans ce complexe.

Le bâtiment principal est équipé d’un univers souterrain et d’un bunker où le président Paul Biya se serait réfugié lors du coup d’Etat sanglant du 6 avril 1984, au tout début de sa présidence.

Présidence-de-la-république-du-cameroun-prc-photo-du-palais-presidentiel-du-cameroun

Déclin Palais de l’unité

Le Palais d’Etoudi semble aujourd’hui avoir de la peine. Deux incidents importants rapportés par la presse illustrent des difficultés liées à la nature et à la maintenance des installations.

Le premier incident est l’écroulement d’un pan du mur du palais, dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 septembre 2008, sous l’effet de l’érosion due au temps et surtout aux grandes pluies qui se sont alors abattues sur la capitale camerounaise.

Le deuxième incident est un départ de feu : « la présidence de la République du Cameroun est passée le 11 juin 2012 à côté d’un incendie généralisé. La centrale électrique du palais, infrastructure sensible et stratégique d’une capacité de 15 000 kilowatts, a manqué d’être le point de départ d’un déluge de flammes, selon la presse locale.

Palais de l’unité – Présidence de la république du Cameroun (photo palais présidentiel cameroun).

kamerpower

Kamerpower Info Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *