Réaction du gouvernement après l’attaque meurtrière de Mbengwi

par Theophile Socgnia
René Emmanuel Sadi, Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement

le cortège du préfet de la Momo de retour de l’installation des sous-préfets de Ngie et de Njikwa (Nord-Ouest) a sauté sur un engin explosif improvisé entre Njikwa et Acha. 

Au moins cinq personnes ont été tuées et trois autres blessées. Il s’agit du plus lourd bilan en termes de victimes militaires dans les régions anglophones depuis près d’un an.

La sortie du Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement confirme le bilan de 5 morts dont 4 soldats et dévoile les circonstances de cet attentat terroriste attribué aux séparatistes qui luttent depuis quatre ans environ pour l’indépendance des Régions anglophones du Cameroun.

Communiqué du gouvernement au sujet de l’attaque meurtrière de Mbengwi

« Face à ce drame révoltant, le ministre de la communication transmet aux familles  des compatriotes tombés sur le champ d’honneur, les sincères condoléances du président de la république, son excellence Paul Biya, en même temps qu’il réaffirme aux forces camerounaises de défense et de sécurité, le soutien de la nation tout entière, et particulièrement, celui du chef de l’état, chef des armées» a écrit le Ministre René Emmanuel Sadi, porte-parole du gouvernement dans un communiqué publié ce soir du mercredi 06 janvier 2021.

René Emmanuel Sadi indique par ailleurs qu’une enquête a été prescrite en vue de retrouver les auteurs de cet attentat terroriste.

LIRE  CHAN 2021 : Une histoire de marabout agite la tanière

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus