Sanctions: Suite au message énigmatique sur Franck Biya, Mireille Bisseck Eyouck est suspendue de ses fonctions

Les vœux à Franck Biya, le fils ainé du président de la République Paul Biya, vient de faire une victime à la CRTV. Mireille Bisseck Eyouck est suspendue de ses fonctions à la tête de la division des nouveaux médias de la CRTV, CRTV Web.

Charles Ndongo, le directeur général de la CRTV, la chaîne publique camerounaise, a signé ce mardi 4 mai 2021, deux importantes décisions, lues au journal de 13 heures du Poste national.

La première porte suspension des fonctions de Mireille Bisseck Eyouck, la journaliste est remplacée par Elvis Mbimba (intérimaire). L’organisme public camerounais de radio-télévision n’a pas donné les raisons de la suspension. Mais certaines sources pensent que cette mesure est liée à la publication samedi d’une photo de Franck Biya sous un texte pourtant en rapport avec la 135è fête du travail sur le compte Facebook de la chaîne publique.

CRTV Web, qui est la version numérique de l’office public de radio et télévision, a en effet posté ce jour-là sur sa page Facebook, un curieux message, accompagné d’une photo du premier fils du Chef de l’Etat.

«Nous sommes le vendredi 30 avril.

Bonne fête du travail à tous. Et pour illustrer nos souhaits… juste un clin d’œil d’un de nos followers.

Surtout n’oubliez pas notre rendez-vous demain à 10h, ici même. Merci pour votre fidélité», pouvait-on lire dans ce message, qui a rapidement été supprimé.

«Ce message n’a pas plus en haut lieu, surtout en ce moment où l’on présente Franck Biya comme un potentiel successeur au Président», murmure une source proche du dossier.

LIRE  L’école publique de Meyo (Yaoundé) fermée pour risque d’effondrement

Theophile Socgnia

Toute l’actualité du Cameroun 24/7, Cameroon aujourd'hui Gouvernement, Politique, Economie, Sport, Societé, etc, Devise de la presse: Le Portail du Cameroun. C’est un moteur de recherche et un moyen de communication simple sur internet dédié au Cameroun et à l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *