Sepp Blatter placé en coma artificiel après une opération du cœur

par Theophile Socgnia
Sepp Blatter, L’ancien Président De La FIFA

Testé positif au Covid-19 et hospitalisé depuis décembre dernier, l’ancien président de la FIFA Sepp Blatter a été placé dans un coma artificiel après une opération du cœur.

L’ancien président de la FIFA, qui fêtera ses 85 ans en mars prochain, se trouve depuis quatre semaines aux soins intensifs. «Il fait chaque jour des progrès, se réjouit sa fille. Mais la guérison sera longue.»

En novembre dernier, Sepp Blatter avait été testé positif au Covid-19. Même s’il n’a pas présenté de véritables symptômes, l’infection a sans doute altéré son état de santé. «L’opération au coeur était une intervention de routine, poursuit Corinne Blatter. Mais avec le Covid-19, elle est devenue plus compliquée, plus dangereuse aussi.»

Pour mémoire, Joseph Blatter a dirigé la FIFA pendant 17 ans, de 1998 à 2015. Vers la fin de son magistère, il a été au cœur de nombreuses polémiques et scandales ayant trait à la gestion financière de l’institution internationale. Il a notamment été accusé de corruption et d’enrichissement personnel. Toutefois, jusqu’ici, il n’a jamais été condamné par la justice.

Corinne Blatter estime que le combat juridique dans lequel son père est engagé depuis son départ de la FIFA en 2015 pèse sur sa santé. «On ne peut imaginer la pression à laquelle il a dû faire face depuis cinq ans», dit-elle. En 2015, le dirigeant valaisan avait déjà dû faire un premier passage aux soins intensifs avant de souffrir une année plus tard d’un cancer de la peau.

Corinne Blatter précise que son père ignore tout de la dernière procédure lancée à son encontre. Elle concerne la gestion du Musée de la FIFA. «Je veux que la FIFA laisse mon père en paix. Seul compte sa guérison», conclut Corinne Blatter.

LIRE  Manaouda Malachie suspend le chirurgien de l’hôpital de district de Bafia

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte En savoir plus